Chambre répondant aux critères de base du Feng Shui
Harmoniser son intérieur

5 # Harmoniser son intérieur : la chambre

Nous voilà au bout de ces 5 astuces à effectuer pour harmoniser son intérieur avant même de penser à une expertise Feng Shui.

Voici le dernier espace à regarder : la chambre. On a déjà fait le tour de l’entrée, du hall d’entrée, de la cuisine, du salon, si cela vous avait échappé 😉 .

La chambre, par définition est l’espace du calme, du repos et du ressourcement.

Pour répondre à cela, c’est un lieu où on privilégiera :

Position :

  • Une tête de lit contre un mur porteur, plutôt qu’une cloison. Il faut du solide pour le côté protecteur. Du coup on évite le plus souvent le mur de la porte, qui est la plus souvent ouverte dans une cloison.
  • Des tables de nuit, de part et d’autre, avec des lampes de nuit adaptées (lumière pas trop froide, on cherche le cocooning)).
  • En pied de lit, on peut trouver un banc, un coffre, qui renforcera le caractère protecteur de la chambre et de son lit.

Dispositifs :

  • On veillera à ce que les prises et les lampes ne soient pas trop près de la tête, au moins une vingtaine de centimètre. On commence à prendre en compte très fortement la dimension des champs électriques, les ondes WiFi. C’est pourquoi, on peut être amené à faire appel aux compétences des géobiologues en plus d’une consultation Feng Shui.
  • Pas de miroir dans la chambre, surtout s’il reflète les dormeurs. Le cas échéant un tissu peut le cacher le temps de la nuit.
  • On évite tout ce qui est téléviseur, ordinateur, console de jeux : ondes et lumières néfastes avant l’endormissement et qui nous tiennent éveillés. La chambre reste le sanctuaire du sommeil.
  • Des doubles rideaux seront aussi les bienvenus pour assurer l’intimité et le caractère feutré de la chambre.
Chambre moderne, Katarzyna Bialasiewicz.
Un bon exemple de ce qu’il faut éviter 😉
  • Ci-dessus, même si cela nous semble charmant et tendance, la tête de lit avec une fenêtre derrière est à proscrire, les lampes sont trop proches des têtes, le miroir reflète les dormeurs…

Dans tout les cas, ces conseils sont utiles mais peuvent s’avérer insuffisants.

On privilégiera une expertise surtout lorsque les personnes ont un mauvais sommeil, ce repos essentiel est souvent la base de pathologie bien plus grave, autant le préserver le plus possible.

C’est pourquoi l’expertise pourra ainsi déterminer, si la chambre est problématique et ce qu’il faut faire pour améliorer cela : position du lit bien souvent et quelque fois changement de pièce si la demeure le permet !

En résumé :

  • Tête de lit contre un mur.
  • Pas de miroir ou le voilé la nuit.
  • Attention à la proximité des lampes, lumière douce.
  • Pas de TV, ordinateur etc.
  • Tables de nuit, banc, coffre en bas de lit.
  • Rideaux, voir double rideaux pour une ambiance la plus calme possible.

Maintenant que vous avez les bases, Passez à l’ACTION ! 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *